-A A +A

Un scénario à confirmer

Ecoutez le texte Ecoutez le texte
 

Pour réduire le coût des déchets et s’inscrire dans une logique environnementale plus vertueuse, il n’existe que deux solutions : produire moins de déchets résiduels et changer de mode de traitement. Accompagné par des bureaux d’études spécialisés, Calitom a engagé toutes les études préalables nécessaires afin de déterminer une solution pérenne, de haute performance environnementale et économiquement viable pour valoriser énergétiquement les déchets ménagers résiduels.

La solution la plus pertinente à affiner :

La création d’une Unité de Valorisation Énergétique (UVE) en partenariat avec la CDC de la Haute Saintonge et le SMICVAL du Libournais sur l'ancien site de la Société Nationale des Poudres et Explosifs à Angoulême.

Penser le besoin énergétique en premier lieu

Le modèle économique de la valorisation énergétique n’est plus basé sur la quantité de déchets.

Une solution de valorisation énergétique nécessite en amont de confirmer qu'il existe bien un besoin sur le territoire (chaleur notamment). Une étude technico-économique a identifié les principaux consommateurs d'énergie pouvant être alimentés en substitution de gaz naturel.

La mise en adéquation du besoin énergétique et du besoin de traitement a permis l'élaboration de plusieurs scénarios de valorisation adaptés à la situation charentaise et plus respectueux de l’environnement.

Cette approche permet de conserver les objectifs de prévention et de réduction des flux à long terme. L’installation n’est pas dimensionnée au regard des besoins actuels mais bien des besoins futurs. Ceci encourage la réduction des tonnages tout au long de la durée de vie de l’équipement final.

3 scénarios et 4 terrains analysés

Sur ces bases, un important travail de synthèse et de mise à jour des études déjà réalisées au cours de ces dernières années a été effectué. 3 scénarios de traitement des déchets résiduels et 4 terrains d’implantation ont été analysés et évalués.

Critères : réglementation (cohérence avec le Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets, avec les textes nationaux et européens) - sociaux (emplois créés, conditions de travail, éventuelles nuisances) - environnement (impact local, emprise foncière, empreinte carbone...) - bilans de fonctionnement (valorisation matière, énergétique, évolutivité de l’installation, autonomie de traitement) - finances (investissement, coût de fonctionnement).

Les autres actualités

Concours J'agis pour réduire
Evénement
05 / 12 / 2022

4 lauréats au concours J'agis pour réduire

Mardi 29 novembre, 4 prix ont été remis aux projets charentais...

Tournage vidéo avec Benoit Delépine et Frédéric Felder
25 / 11 / 2022

L'épisode 4 de la série événement est en ligne

Le programme départemental de prévention des déchets "J’agis pour Réduire",...

Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public